Ski

Le ski en Suisse, un régal pour les amateurs de glisse

Chaque année, plusieurs milliers de touristes profitent de leurs congés annuels pour venir pratiquer le ski en Suisse. Il faut dire qu’en terre helvète, des infrastructures de qualité ont été développées pour accueillir les amateurs de glisse du monde entier dans les meilleures conditions.

 

En Suisse, plusieurs domaines skiables sont accessibles au grand public et permettent de pouvoir pratiquer le ski au cœur d’espaces montagnards totalement gérés et organisés. S’ils peuvent compter jusqu’à 400 kilomètres de piste, ils intègrent tous les différents équipements indispensables au confort et à la sécurité des skieurs à savoir remontées mécaniques, signalisations, équipes de secours, matériel de damage et enneigeurs.

 

Quelques-uns des plus vastes domaines skiables d’Europe se trouvent d’ailleurs en Suisse. Très précisément, 4 comptent parmi le Top 10 européen ce qui peut assurément expliquer que le ski en Suisse rencontre un franc succès :

 

  • Les Portes du Soleil (650 kilomètres de piste), partagé entre la France et la Suisse, comprend 12 stations de ski parmi lesquelles Champéry, Champoussin, Les Crosets, Morgins et Torgon côté helvète

  • 4 Vallées (412 kilomètres de piste) est un domaine skiable qui recouvre les stations de La Tzoumaz, Nendaz, Thyon, Verbier et Veysonnaz

  • Matterhorn Ski Paradise (360 kilomètres de piste) est un domaine skiable partagé entre les stations de Breuil-Cervinia et de Zermatt

  • Corviglia – Saint Moritz (350 kilomètres de piste) est un domaine dédié au ski en Suisse qui sépare la vallée de l’Inn et la vallée de l’Adige

 

 

Le ski en Suisse, c’est vous qui décidez comment vous voulez le pratiquer

 

Les amateurs de ski le savent, il n’existe pas qu’une seule et unique manière de s’adonner à leur passion et les sensations sont différentes selon la discipline choisie.

 

En terre helvète, il y en a pour tous les goûts puisque les principales stations de sports d’hiver disposent des équipements permettant de s’adonner au ski en Suisse sous toutes ses formes. Alors à vous de choisir celle qui correspond le mieux à vos attentes et à vos envies :

 

  • Le ski alpin se pratique en descente et nécessite un équipement particulier à savoir deux skis, deux bâtons et des chaussures spécifiques maintenues aux skis par des fixations. Il est au programme de toutes les stations de sports d’hiver offrant des remontées mécaniques

 

  • Le ski de fond appartient à la famille du ski nordique et se pratique sur des domaines enneigés et aménagés. Séduisant un nombre croissant de touristes puisqu’il permet de profiter de paysages somptueux tout en pratiquant un sport, il repose sur deux techniques de ski respectivement baptisées « technique du pas alternatif » et « technique du skating ». La Suisse regorge de pistes exceptionnelles pour pratiquer cette discipline

 

  • Le ski freestyle, apparu dans les années 90 et souvent assimilé à un sport extrême, a le vent en poupe et peut être pratiqué en Suisse dans les stations de sports d’hiver qui proposent à leurs clients des zones baptisées « snowpark ». Rappelons effectivement que cette discipline vise à effectuer des figures toujours plus complexes skis au pied à partir d’éléments en neige ou en métal

 

  • Le ski de randonnée est une pratique sportive hybride se déroulant sur des terrains enneigés mais non aménagés par l’homme. La proximité avec la nature est là particulièrement importante. D’ailleurs, cette vision du ski comme un « loisir écologique » loin des remontées mécaniques qui « polluent » l’environnement explique aujourd’hui que la pratique est en plein essor après plusieurs années de déclin

 

  • Le freeride ou ski hors-piste a aussi le vent en poupe et les Alpes Suisses sont un terrain de jeu très apprécié des amateurs du genre. Il faut dire qu’en terre helvète, l’héliski (dépose de freeriders au sommet des massifs en hélicoptère) est autorisé contrairement en France où il est interdit

 

Bien d’autres disciplines, skis au pied, existent telles le ski de vitesse, le biathlon, le télémark, le snowK ball ou encore le ski joëring. Toutefois la pratique de ces dernières reste marginale.